Le changement climatique est la plus grande menace collective que nous ayons jamais eu à affronter. Mais il s’agit également d’une occasion historique de transformer le monde. Tandis que des habitants du monde entier entreprennent de relever le défi, nous percevons déjà les prémices d’une évolution très encourageante.

Voici quelques-unes des initiatives qui nous ont le plus séduites jusqu’à présent :

  1. Ghana Bamboo Bikes Initiative
afr1

Ghana Bamboo Bike Initiative est une organisation à but non lucratif dirigée en grande partie par des jeunes. Elle se sert du bambou, matière première abondante au Ghana, pour fabriquer des vélos de qualité, capables d’emprunter les routes du pays et qui sont à la portée de toutes les bourses.

Les cadres sont légers et stables, ce qui rend les vélos adaptés au terrain accidenté du Ghana. Les vélos permettent de transporter des passagers, de l’eau, de gros chargements agricoles et même des patients.

La technique de fabrication des vélos en bambou a déjà été partagée avec deux autres communautés rurales employant 25 femmes qui vendent les cadres à la chaîne logistique de la Ghana Bamboo Bikes Initiative. L’Initiative négocie actuellement avec des investisseurs et des bailleurs de fonds potentiels pour développer le projet et son impact. Les organisateurs espèrent faire fabriquer des vélos par milliers au Ghana, par des Ghanéens et pour des Ghanéens.

Après avoir été formé, chaque artisan sera en mesure d’employer au moins cinq ou six personnes et d’organiser sa propre production à petite échelle n’importe où dans le pays. Dans le cadre de sa stratégie de développement, l’Initiative compte créer une plantation de bambou afin de contribuer à l’atténuation du changement climatique.

  1. Mobile Solar Computer Classroom
afr2

L’entreprise Mobile Solar Computer Classroom rend l’acquisition de compétences informatiques accessible et financièrement abordable aux écoles rurales ainsi qu’aux bibliothèques communautaires en Ouganda.

Les ordinateurs à alimentation solaire sont transportés dans des SUV équipés de panneaux solaires apportant cette technologie aux communautés à travers tout l’Ouganda. « Chaque année, Mobile Solar Computer Classroom permet à 5000 étudiants, 100 professeurs et 500 membres de la communauté d’acquérir des compétences élevées en informatique. L’entreprise fait en outre découvrir à ses apprentis les bénéfices de l’utilisation de l’énergie solaire. »

Un programme d’initiation à l’informatique est offert sur une période de deux ans; une petite participation est demandée aux établissements pour cette formation, le reste est financé grâce à des partenariats, des subventions et des bourses. L’entreprise dispose à ce jour de deux véhicules équipés de panneaux solaires, d’ordinateurs portables, d’un routeur Internet, d’une tente, de tables, de chaises et de tout le nécessaire pour donner des cours d’informatique dans des écoles et des bibliothèques.

  1. Warka Water Tower
afr3

Le projet d’approvisionnement en eau des tours Warka est une solution alternative pour les populations rurales d’Éthiopie confrontées à des problèmes d’accès à l’eau potable. Dans certaines régions d’Éthiopie, les habitants doivent parfois marcher pendant six heures pour trouver de l’eau potable qui est souvent contaminée par des bactéries, des excréments d’animaux ou autres substances nocives.

La structure est formée de matériaux biodégradables faciles à nettoyer et pouvant être assemblés sans outillage mécanique en moins d’une semaine. Les tours Warka s’inspirent de l’arbre Warka, un figuier originaire d’Éthiopie auprès duquel les membres des communautés ont pour habitude de se rassembler. Les tours Warka sont faites de tiges de bambou tressées pour obtenir une structure évasée. L’intérieur est tapissé d’un filtre plastique constitué de fibres en nylon et polypropylène faisant office de micro-tunnels pour capter la condensation quotidienne. Lorsque les gouttelettes de condensation se forment, elles s’écoulent le long des mailles et finissent dans le bassin situé en bas des tours. Grâce à cette récolte de vapeur d’eau atmosphérique, on évalue à plus de 100 litres la quantité d’eau potable récoltée chaque jour par les tours.

  1. All Women Recycling
afr4

L’entreprise All Women Recycling à Cape Town réutilise les bouteilles en plastique usagées pour en faire des coffrets cadeaux qui sont ensuite vendus à l’international. Cette entreprise fait principalement appel à des jeunes femmes, en particulier des mères célibataires et sans emploi.

Les bouteilles en plastique usagées sont récupérées auprès des éboueurs, de points de collecte dans les écoles et de décharges. La production de ces coffrets Klikety Klik, comme on les appelle, renforce la conscience environnementale et rend les communautés plus propres, en particulier dans les écoles où des sites de collecte de bouteilles en plastique sont installés.

  1. Earth Roofs in the Sahel Program
afr4

En Afrique subsaharienne, la déforestation a entraîné une pénurie de bois et de chaume, traditionnellement utilisés pour la fabrication de toitures de logements et autres bâtiments. Des millions de Sahéliens n’ont pas accès à un logement abordable. Les familles dépensent le peu d’argent dont elles disposent pour acheter au prix fort de la tôle et du bois d’importation pour construire leurs maisons. Ceci entretient la spirale de pauvreté dont sont victimes des millions d’habitants dans ces régions.

L’Earth Roofs in Sahel Programme est un programme visant à résoudre ce problème de logement grâce à une technique de construction économique à faible émission de carbone connue sous le nom de « voûte nubienne ». La technique de la voûte nubienne emploie des briques séchées au soleil faites avec la terre et l’eau disponibles localement. Les maisons construites avec cette technique sont mieux isolées de la chaleur, du froid et du bruit et constituent un milieu de vie plus sain. Bien entretenues, ces structures ont une durée de vie d’au moins 50 ans.

Le programme forme des artisans pour en faire des entrepreneurs indépendants. A leur tour, les ouvriers qui ont appris ces techniques supervisent des chantiers de construction et participent à la formation d’autres apprentis.

Connaissez-vous des récits positifs de lutte contre le changement climatique ? Partagez-les avec nous sur Facebook.