Nos actions de mobilisation contre l’industrie fossile et pour les solutions climatiques en marge de la COP 22 se poursuivent. Après l’atelier sur le storytelling at COY le weekend dernier et le lancement du projet ‘Photo et Impacts climatiques’, l’élan grandit en ce moment alors qu’on approche la journée de dimanche, prévue pour la marche pour la justice climatique à Marrakech.

A cet effet, notre espace artistique accueille des jeunes élèves, volontaires et autres artistes qui s’activent à préparer les messages et autres outils qui serviront lors de la marche. Une installation artistique géante baptisée ‘Sunshines of Africa’ est en cours de finalisation. Conçue pour être une démonstration de la révolution en énergie renouvelable dont l’Afrique a besoin, cette installation devrait constituer l’une des grandes attraction de la marche climatique.

La COP, c’est aussi le moment de redynamiser le mouvement climatique local. A cet effet, deux rencontres avec les militants locaux ont été organisées, dont celle de ce mercredi soir qui a vu la participation d’une vingtaine de militants désireux de démarrer un groupe local de 350. Occasion pour moi d’efin rencontrer l’un des plus anciens organisateur de 350.org au Maroc, Moustapha qui a participé aux journées d’action climatique organisées dans le passe.

img_20161109_193702

Rencontre avec les les militants climatiques marocains au centre de jeunes de Marrakech

En vue de contrer l’une des grandissantes menaces environnementales et climatiques en Afrique du Nord qui est l’exploitation du gaz de schiste par la fracturation, un atelier d’échanges de deux jours à l’endroit des militants maghrébins est organisé ce jeudi et vendredi pour explorer la possibilité d’engager des actions concrètes pour stopper cette forme de forage d’extraction qui consomme d’énormes quantités d’eau et de sable, dans une région déjà en proie à une rareté de ressources en eau.

Avec la pression, les menaces, les intimidations continues sur les activistes en général, y compris ceux qui défendent l’environnement, un panel appelant à un renforcement de la protection des défenseurs de l’environnement est prévu ce samedi. Ce panel réunira les défenseurs environnementaux du Brésil, du Kenya et du Maroc ainsi qu’un représentant de la République des Îles Marshall.

En attendant les nouvelles de nos actions, continuez  à suivre ici l’actualité de la COP 22 vue par 350.org.