[Cet article a été écrit par Landry Ninteretse, Organisateur de l’Afrique Sub-Sahariènne à 350Afrique.org]

Ce fut un weekend merveilleux, mémorable, et plein d’enthousiasme. Le continent africain n’est pas resté en marge de la Marche Mondiale pour le Climat. D’Abidjan à Johannesburg en passant  Accra, Cotonou,  Yaoundé, Nairobi, Bujumbura et Kinshasa, ils étaient des centaines de gens réunies sous diverses formes allant des marches manifestations aux rassemblements sans oublier les conférences-débats. Tous unis par une même revendication : de l’énergie 100% propre et renouvelable pour tous.

C’était vraiment merveilleux de voir, dès vendredi soir, des images de mobilisation massive en provenance des quatre coins d’Afrique. Considérée comme la région la plus durement affectée par les effets du changement climatique et confrontée aux multiples défis, l’Afrique a dit non à la résignation le weekend dernier. De par sa mobilisation massive, le continent a affirmé sa détermination de ne plus subir, mais de combattre efficacement les effets néfastes des changements climatiques tout en faisant preuve d’innovation et solutions exemplaires qui passent par l’adoption à large échelle des énergies propres et renouvelables en lieu et place des énergies fossiles qui ont causé et causent encore tant de ravages partout sur la planète.

La grande mobilisation  de ce weekend est une  nouvelle preuve que le mouvement climatique sur le continent se consolide véritablement d’année en année. Elle a en effet vu la participation d’anciens organisateurs, tout comme de nouveaux, ainsi que de nouveaux partenaires qui ont dans l’ensemble contribué à la réussite des différents événements.  C’est ça le mouvement qu’on attend depuis longtemps.

Quoique difficile d’exprimer la force, la beauté et la diversité de cette mobilisation climatique, je vous propose ci-bas une petite sélection d’images de quelques événements du weekend dernier :

Accra

Accra-Ghana, ils étaient 700 à se retrouver dans un rassemblement public avec animations musicales pour sensibiliser l’opinion sur les questions climatiques et exiger des actions fortes et concrètes à la COP 21. Deux autres rassemblements ont eu lieu dans les régions d’Ashiaman et Techiman.

 

Bénin Marche 1

A Cotonou -Benin, près d’un millier de gens ont pris part à la marche organisée par la coalition nationale action/2015 Bénin sous la direction de GOLD ONG pour interpeller les dirigeants du monde réunis à la COP 21 à prendre des mesures contraignantes pour lutter contre les changements climatiques.

 

????????????????????????????????????

A Bujumbura -Burundi, le contexte politique et sécuritaire troublé n’a pas empêché l’équipe locale de 350 d’organiser une conférence-débat centrée sur les actions climatiques locales.

 

yaound-cameroun_23108469860_o

A Yaoundé – Cameroun, la modification de l’itinéraire de la marche par les autorités n’a pas empêché près d’une centaine d’activistes locaux de marcher pour un climat stable et une planète saine.

 

march4

A Nairobi-Kenya, Au lendemain de la participation à la rencontre de Kasarani avec le Pape François en visite au pays, l’équipe locale de 350 en collaboration avec la communauté des Franciscains a organisé une marche dans les rues de Nairobi suivie par un concert musical.

 

2015-11-29_15-38-31_786

A Kinshasa, RDC, une marche en faveur de la justice climatique a été organisée par les militants de la société civile avec la participation de l’équipe locale 350. « Nous voulons laisser une terre vivante à nos enfants » ont scandé les participants».

 

johannesburg-south-africa_23003394319_o

En Afrique du Sud, il y avait cinq différents marches qui ont eu lieu à travers le pays, notamment à Johannesburg, Cape town, Durban, Howick et Kysna où les gens se sont réunis pour envoyer un message fort à nos dirigeants avant la COP21. Avec un message simple “l’âge de combustibles fossiles doit venir à sa fin, et nous demandons une transition juste vers les énergies renouvelables”